CYCLE ACHAT – FOURNISSEURS

PROGRAMME DE TRAVAIL

CYCLE ACHAT – FOURNISSEURS

COMPTES CONCERNES :
  1. Stocks / marges
(cf. programme de travail sur les stocks)
  1. Immobilisations
(cf. programme de travail sur les immobilisations)
  1. Charges
  1. Fournisseurs
  1. Autres (préciser)

SEUIL DE SIGNIFICATION :

ELEMENTS CLES ANALYSE CONTROLE INTERNE

O

N

OBSERVATIONS

La grille de séparation des fonctions est-elle remplie ?
Existe-t-il une procédure de double signature pour les commandes supérieures à un certain montant ?
La société réalise-t-elle des enquêtes préalables fournisseurs ? Sont elles régulièrement remises à jour ?
Existe-t-il  des bons pré numérotés de commande fournisseurs ?
Les commandes non livrées font-elles l’objet d’un suivi et de relances ?
Existe-t-il un rapprochement entre les marchandises reçues (bons de réception), les commandes et les factures ?
Les comptes fournisseurs sont-ils justifiés régulièrement ?
Existe-t-il un suivi régulier de la durée moyenne de règlement ?
Existe-t-il une intégration directe des éléments de la gestion des achats dans la comptabilité? La fiabilité de la procédure est-elle vérifiée ?
Y a-t-il une procédure de collecte des informations liées au cut off (marchandises en attente, avoirs en attente, factures non reçues etc …) confirmée par le service achat et le service comptable ?
La signature des pièces de règlement est-elle faite au vu des pièces justifiant la dépense ?
La société utilise-t-elle les modules du système d’exploitation et/ou des logiciels d’application pour limiter l’accès non autorisé aux programmes et aux données concernant les achats et les fournisseurs ?
Les utilisateurs sont-ils satisfaits de la fiabilité et de la ponctualité (par exemple temps de réponse) des rapports et des données en temps réel sur les achats et les fournisseurs générés par l’informatique ?
Type d’erreurs relevées
Conclusion : évaluation générale du risque

DILIGENCES

Fait par

ou N/A

ou O/S

Ref

OBSERVATIONS

CHARGES

Revue analytique n-1/n/budgets

Préparer ou obtenir une analyse comparative par rapport à l’exercice précédent et au budget des charges figurant dans le compte de résultat (exploitation, hors achats consommés, et financier). Enquêter sur les comptes qui présentent des variations significatives (supérieures à ….K€ ou …%).

Analyse des postes

Si la revue analytique fait ressortir des écarts inexpliqués sur les charges externes, préparer ou obtenir une analyse des comptes concernés et rapprocher ces écarts le cas échéant des documents justificatifs pour les éléments dont les montants sont supérieurs à ceux spécifiés (pour les charges d’impôt et taxes, de personnel et financières, et pour les dépenses immobilisables, cf. sections concernées) :   ü Honoraires – supérieurs à …K€   ü Loyers – supérieurs à …K€   ü Cotisations – supérieures à …K€   ü Publicité – montants supérieurs à …K€ Vérifier que le rattachement aux campagnes a été correctement réalisé.   ü (Autres)

FOURNISSEURS

Rapprochement balance auxiliaire/balance générale

Pointer le solde de clôture des comptes fournisseurs et comptes rattachés avec le grand-livre et les comptes annuels. Pointer le solde des comptes fournisseurs et effets à payer figurant au bilan avec la balance fournisseurs ou, éventuellement, avec le total de l’échéancier fournisseurs et celui des effets à payer.

Non compensation

S’assurer de la non compensation des soldes débiteurs et créditeurs dans la présentation du bilan.

Exhaustivité passif

Comparer le ratio de rotation de l’exercice avec celui des exercices précédents. Commenter les écarts constatés.   Effectuer une recherche des passifs non enregistrés sur la période allant de la date de clôture à (date contrôle). Pour effectuer la recherche des passifs non enregistrés, examiner les décaissements postérieurs à la clôture supérieurs à …K€ et mouvementant les comptes d’achats et fournisseurs.

Fournisseurs débiteurs

Enquêter et analyser sur les soldes débiteurs supérieurs à …K€.

Séparation des exercices

Obtenir un état des factures non parvenues. Faire une revue analytique n/n-1. Contrôler par test les lignes supérieures à …K€.   Obtenir un état des avoirs à recevoir. Faire une revue analytique n/n-1. Contrôler par test les lignes supérieures à …K€.   Faire le lien avec l’inclusion de ces charges aux stocks.

>Obtenir un état des charges constatées d’avance. Faire une revue analytique n/n-1. Contrôler par test les lignes supérieures à …K€.

Conversion en devises

S’assurer que les dettes en devises sont converties au taux de clôture et vérifier la comptabilisation des différences de change en comptes d’écarts de conversion.

Analyse des comptes individuels

Sélectionner les comptes supérieurs à …K€, et procéder à une analyse de leur composition (procédures alternatives – règlement postérieur, bon de livraison, etc. – sur les factures impayées).

Apurement

Examiner l’apurement des dettes à la clôture à partir des relevés de banque sur la période entre la date de clôture et la date de nos contrôles.

Attentes spécifiques du client

Effectuer les contrôles suivants :

Confirmation

Au (date), procéder à une confirmation directe des soldes fournisseurs et effets à payer (y compris les fournisseurs d’immobilisations) supérieurs à …K€ et des comptes qui ont les caractéristiques suivantes : ….   Demander au client de rapprocher les réponses des soldes des comptes auxiliaires. Enquêter sur les justifications pour les montants en rapprochement supérieurs à …K€ ainsi que sur les justifications qui semblent inhabituelles.       

ANNEXE COMPTABLE

Vérifier la qualité de l’information comptable figurant dans les annexes.

CONCLUSIONS :

POINTS A SUIVRE SUR N+1 :

   Visa :

 

 

 

 

 

 

 

Recommandations