revue croisee

PROGRAMME DE REVUE DES TRAVAUX DU CO-COMMISAIRE

comptes annuels et comptes consolidés

PRESENTATION

OBSERVATIONS

Nom et coordonnées du co-commissaire
Etendue des travaux effectués par le confrère (% répartition, cycles audités, nombre d’entités contrôlées dans le groupe, …)

OUI

NON

OBSERVATIONS

GENERALITES

Les travaux alloués à notre confrère ont été planifiés de manière adéquate.
Les travaux ont été planifiés et effectués en fonction d’un seuil de signification adapté aux besoins de la mission et prédéfini dans le plan de mission
Notre confrère a assisté à la prise d’inventaire physique.
Les procédures de contrôle de la consolidation sont appropriées et ont été correctement effectuées.
Les comptes annuels ont été retraités conformément aux principes comptables du groupe et ont été correctement vérifiés.
Les procédures générales (en particulier la revue des événements postérieurs à la clôture) ont été correctement effectuées.
Les conclusions sont justifiées et clairement documentées.
Les travaux effectués sont suffisants et, le cas échéant (auditeur d’une filiale, par exemple), conformes à nos instructions (et aux normes d’audit).
Nous avons revu les rapports émis (rapport général, lettre de recommandations, etc.).
Les conclusions / observations que le confrère nous a transmises antérieurement sont, au vu de ses dossiers de travail, correctes et exhaustives.
PLANIFICATION DE LA MISSION ET REPARTITION DES TRAVAUX
La répartition effective des travaux et des honoraires est conforme à celle qui était préalablement convenue, telle que précisée dans notre plan de mission (NEP 100 et NEP 300).
Les travaux effectués par notre confrère ont été planifiés de manière adéquate, le programme de contrôle a été correctement préparé et revu.
ETUDE ET EVALUATION DU CONTROLE INTERNE
Une étude et une évaluation du contrôle interne sur les cycles affectés au confrère ont été effectuées et correctement documentées.
Les résultats de cette revue ont été correctement pris en compte.
Les aspects informatiques ont été revus par un auditeur possédant une connaissance informatique appropriée.
L’impact sur le contrôle des comptes de l’évaluation du contrôle interne est mis en évidence.
CONTROLES SUBSTANTIELS (Comptes sociaux)
Généralités
Un programme de travail détaillé a été correctement établi, revu et complété pour tous les comptes ou cycles affectés au confrère.
Le programme de tests de validité prend en considération l’évaluation du contrôle interne et/ou les résultats des tests sur les contrôles.
La nature, l’étude et le calendrier des contrôles sont bien proportionnés à l’importance relative et aux risques de chaque compte.
Travaux par cycles
L’ensemble des travaux effectués est conforme aux programmes de travail établis (cf. programmes de travail par cycle) particulièrement en ce qui concerne le respect des règles et méthodes comptables, des principes en vigueur (prudence, séparation des exercices, …) et de la matérialisation des travaux.
Inclure le cas échéant dans le questionnaire des éléments détaillés relatifs points spécifiques
Contrôle de comptes annuels retraités (en vue de leur consolidation)
Le confrère s’est assuré de la correcte application des principes du groupe pour l’établissement des comptes retraités.
Le confrère a réalisé les tests nécessaires pour s’assurer que les retraitements effectués ont été correctement déterminés et enregistrés.
Le confrère a réalisé les tests nécessaires pour s’assurer que les comptes et opérations réciproques ainsi que les résultats intragroupe ont été correctement déclarés.
Contrôle de la consolidation
Les procédures de consolidation ont été évaluées.
Si un progiciel de consolidation est utilisé, les aspects informatiques ont été revus par un auditeur possédant une connaissance informatique appropriée.
Les contrôles clés ont été correctement identifiés et leur fonctionnement testé.
Le programme de contrôle des opérations matérielles de consolidation prend en considération l’évaluation des procédures de consolidation et/ou les résultats des tests sur les contrôles.
Procédures de contrôle du périmètre et des méthodes de consolidation
Le périmètre de consolidation a été analysé.
Le bien-fondé et la permanence des méthodes de consolidation retenues ont été vérifiés.
Des tests ont été effectués pour s’assurer que les modifications du périmètre de consolidation sont correctement traitées.
Procédures de contrôle des principes comptables adoptés :
Vérification de leur conformité à la loi et au décret et/ou aux principes comptables du groupe.
Vérification de la permanence des principes comptables et de leur homogénéité entre eux.
Vérification du respect des règles de consolidation en matière de retraitements obligatoires (homogénéité et autres) et d’élimination (élimination des résultats intragroupe et des comptes et opérations réciproques).
Vérification du bien-fondé des retraitements optionnels.
Vérification du bien-fondé du traitement des différences de première consolidation et de leur ventilation entre écarts d’évaluation et écarts d’acquisition. Vérification du bien-fondé des méthodes de dépréciation ou d’amortissement de ces écarts.
Vérification du bien-fondé des méthodes de conversion retenues pour les sociétés étrangères.
Méthodes d’audit utilisées
Tous les retraitements et éliminations significatifs ont été vérifiés.
Les notes de synthèse de toutes les sociétés consolidées ont été revues et les ajustements potentiels sur ces sociétés ont été récapitulés et appréciés au niveau consolidé.
Les réserves figurant dans les rapports d’audit sur les comptes des filiales ont été reprises, ou les raisons de leur non reprise documentées.
Procédures générales
Les chiffres audités ont été pointés avec la balance générale et avec les états financiers.
Les comptes rendus des conseils d’administration et autres comités significatifs ont été revus par le confrère.
Le confrère a relevé et revu les opérations de la société avec les organes de direction ou les membres de la direction, ou avec les sociétés liées.
Le confrère a obtenu toute information significative à propos des contrats importants prenant effet pendant la période contrôlée.
Une revue des événements postérieurs à la clôture a été effectuée et matérialisée.
Le confrère a relevé et revu les événements susceptibles de remettre en cause la continuité d’exploitation.
Le confrère a obtenu toutes les informations nécessaires des avocats.
Le confrère a obtenu une lettre d’affirmation.
Le confrère a effectué un examen analytique global des états financiers. Il s’est assuré que les états financiers sont complets et sont présentés selon les principes comptables et la réglementation en vigueur.
Le cas échéant, le confrère a procédé aux vérifications spécifiques dont il était chargé et les a correctement documentées.
Conclusion générale
Les travaux effectués ont été supervisés par une personne d’un niveau suffisant.
Les conclusions sont clairement documentées et justifiées:
ü Les feuilles de travail et note de synthèse expliquent de façon suffisante les problèmes rencontrés et la manière dont ils ont été résolus.
ü Le client a comptabilisé tous les ajustements significatifs.
ü Les travaux effectués sont suffisants.

CONCLUSIONS :

POINTS A SUIVRE SUR N+1 :

Visa :

 

 

 

 

 

 

 

Recommandations